Un petit point sur le côté réglementaire...

La vente de cosmétiques et l'animation d'ateliers cosmétiques sont des activités très réglementées : on ne peut pas faire ce que l'on veut même si on est passionné 

 

Plusieurs étapes sont nécessaires avant de se lancer :
1- Déclarer son établissement cosmétique à l'ANSM
2- Aménager un laboratoire aux normes (interdiction de fabriquer dans sa cuisine)
3- Rédiger et respecter les Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF)
4- Pour chaque formule fabriquée en atelier ou mise en vente, rédiger un dossier produit (cette étape prend beaucoup de temps)
5- Faire valider ce dossier par un toxicologue (cette étape coûte très cher)
6- Faire des tests en labo si besoin (coût important également)
7- Déclarer les produits sur le portail CPNP (indispensable en cas d'intoxication)

Toutes ces étapes sont obligatoires mais coûtent beaucoup de temps et d'argent !

Et je ne vous parle pas ici du côté administratif : création de la société, stage à la Chambre des Métiers, taxes RSI, etc

 

Il est très tentant de se lancer mais il faut rester vigilant et se méfier des recettes trouvées sur internet qui ne sont pas toujours fiables voire même parfois dangereuses (par exemple, je vous déconseille le masque visage miel cannelle souvent trouvé sur des blogs !! et méfiez vous également du bicarbonate de soude, irritant sur le long terme et trop abrasif pour les dents...)

Si vous avez lu jusqu'ici, je vous félicite et vous remercie !
Je suis à votre disposition pour des questions éventuelles.